Une bonne organisation est un outil efficace  pour le développement de l’entreprise.
Optimiser une organisation d’entreprise, c’est :

  • d’une part, perfectionner ses processus et la qualité de son fonctionnement interne,
  • et d’autre part, mobiliser le personnel de manière à ce que tous les employés focalisent leur énergie pour atteindre les objectifs.

Lors d’une création ou reprise d’entreprise, le dirigeant met en place une organisation qui est adaptée à son fonctionnement. Il y a autant d’organisations possibles que de dirigeants.

Cependant dans les PME on retrouve des dirigeants dont l’objectif est de développer leur activité. Pour cela , le dirigeant doit maîtriser son entreprise et le processus de qualité. Une fois les problèmes de gouvernance résolu (choix du statut juridique, pacte d’associé, etc), de financement à court et moyen terme, le créateur ou repreneur doit mettre en place un processus son modèle économique.

C’est à dire mettre en place un modèle économique en tenant compte des ses différents aspects (production, commerce, ressource humaines, et gestion).
La principale ressource d’une entreprise se trouve dans la qualité des collaborateurs et le management qui permet de les motiver.

Ses soucis premiers :

  • Trouver les collaborateurs qui seront ses relais :  Il s’implique au maximum et peu à peu forme une équipe de responsables intermédiaires sur laquelle il va pouvoir se reposer et déléguer,
  • Mettre en place une organisation souple, évolutive, et réactive : Réactivité, souplesse, adaptabilité, dynamisme, et organigramme.

L’organisation est fait autour et par l’entrepreneur. Le dirigeant d’entreprise doit mettre en place des indicateurs qui lui parlent, et qui lui permettent de déléguer tout en contrôlant le travail et  la rentabilité de ses équipes.

Sa mission dont un dirigeant à la charge le contraint a plus de stratégie. Un entrepreneur à de multiples missions:

  • La gestion et le suivi des gros contrats, le suivi de la clientèle,
  • Le suivi des ressources humaines (salaire, rémunération du personnel, planning de travail, planning de congés, etc). La mise en place d’un fonctionnements structurés au sein de ses services mais aussi inter services pour améliorer l’efficacité administrative.

Les missions et la manière de travailler du dirigeant impactent la société en profondeur et notamment les relations humaines et le management des équipes. C’est sous son impulsion que sont abordés les points sur l’organigramme, les missions de chacun, la mise en place de réunion d’objectifs par service ou individualisés).

Après la création de l’entreprise ou une reprise par un nouveau dirigent la structure évolue au fil du temps, les services naissent, s’étoffent, se structurent et l’organisation globale prend une forme pyramidale. Une bonne organisation et une bonne gestion entrainent la naissance :

  • Du suivi de la production (qualité, quantité, délais) et des approvisionnements (stockage),
  • De la veille technologique, concurrentielle
  • Du financement de l’activité avec suivi des indicateurs (ROI, rentabilité, BFR, Tableau de bord) le suivi du recouvrement des créances clients et du suivi de la trésorerie.
  • les dossiers administratifs (imposition, assurance, loyers)